Lascaux 4 à Montignac, Dordogne

LA CONSTRUCTION DU CENTRE INTERNATIONAL DE L’ART PARIETAL MONTIGNAC-LASCAUX

SRA réalise le Centre international de l’art pariétal Lascaux 4, conçu par l’agence d’architecture norvégienne Snøhetta en association avec Duncan Lewis et Casson-Mann pour la scénographie. Pour une intégration maximale dans le site, le bâtiment est conçu comme une incision, qui vient souligner la limite entre la vallée de la Vézère et la colline, un bâtiment-paysage, dont seule la façade vitrée sera visible. Ce nouveau musée proposera aux visiteurs une introduction à l’art pariétal grâce notamment à un cheminement à travers des salles d’exposition, un lieu d’orientation, une toiture-belvédère et la reproduction quasi intégrale de la grotte de Lascaux. Semi-enterré, le bâtiment, d’une hauteur de 8 m, s’étend sur environ 150 m et se dilate jusqu’à 70 m pour sa plus grande largeur.

La réplique de la grotte (1 200 m2) est un chantier à part, une ossature métallique constituera le support du mortier projeté. Il sera ensuite sculpté pour rappeler les parois de la grotte originelle. Y seront aménagées des niches dans lesquelles vont s’incruster les reproductions des peintures de Lascaux La construction du projet est en cours actuellement avec 80 % du gros œuvre terminé. Les voiles en béton, dont la hauteur varie de 8 à 15 m et l’inclinaison de 2° à 9°, sont encore visibles ainsi que les parois clouées et parisiennes qui fondent le bâtiment à flanc de colline. Pour obtenir un béton à l’aspect le plus brut possible, tout est coulé en place. La prochaine étape sera la réalisation du bandeau de façade architectural de 170 m de longueur. En béton, il s’accrochera à une structure métallique posée sur deux poteaux de 6 m de hauteur. La toiture, dont le niveau, au droit de la paroi arrière, correspondra à celui du terrain naturel, sera constituée d’un complexe composé d’une charpente métallique constituée de poutres d’environ 1,20 m de hauteur et de bacs collaborants. Le tout sera recouvert d’un complexe végétalisé qui a fait l’objet d’un Atex.